Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 18:42

DADOLLE DIJON         30            41          65            72

ES MONTMOROT        17 QT1   38 MT    53 QT3   70 FIN

DAD 21 : Gavignet (6), Denderes (2), Gueye (1), Bonnin (3), Boyer (13), Naltet (9), De Carli (9), N’Depe (14), Latterrade (9), Munoz (6).

 

Article du  BP:

Au terme d’une rencontre intense, le DAD 21 s’impose (72-70) non sans s’être fait peur dans les dernières secondes : « Nous avons encore beaucoup de travail à faire dans la gestion du score », avouait Sébastien Rollet au coup de sifflet final. Le match partait sur des bases élevées et les deux formations n’avaient pas besoin de round d’observation.

À la lutte pour le maintien, Montmorot se montrait agressif d’entrée mais ce sont les Dijonnais qui prenaient le meilleur départ (10-6, 3e ). Derrière un duo N’Depe-Latterrade intenable et insolent d’adresse derrière la ligne à trois points (6 réussites en dix minutes), ils réalisaient un 1er quart-temps quasi parfait (30-17, 10e ). Mais les Jurassiens ne lâchaient pas le morceau et passaient un 8-0 aux locaux qui leur permettait de revenir complètement dans la partie (30-25, 13e ).

Gavignet libère les siens

La réussite des premiers instants fuyait désormais les “jaune et noir” qui voyaient leur avance, malgré un passage en zone, fondre comme neige au soleil (35-33, 17e puis 41-38, 20e ). Au retour des vestiaires le combat physique attendu avait bel et bien lieu et, à ce jeu-là, les Dijonnais répondaient présents (51-45, 25e ). Intelligents face à la zone adverse, ils prenaient même 12 longueurs d’avance à dix minutes du terme (65-53, 30e ).

Poussés par leurs supporters, les Catharus réussissaient bien à grignoter leur retard tout au long du dernier quart-temps et à faire douter le clan adverse (71-70, 38e ) mais Gavignet ne tremblait pas au moment de convertir le lancer-franc de la victoire.

 

Les Dijonnais sont parvenus à résister au retour de Montmorot. Photo J. Michalczak

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires